Comment choisir la contraception qui me convient ?

Comment choisir la contraception qui me convient ? LittlePeriod

Pilules, stérilet, anneau, implant, préservatif... De nombreuses méthodes contraceptives existent pour les femmes (et les hommes). Quels sont les plus efficaces ? Comment choisir ? Quels avantages et inconvénients ?

  • Il est recommandé d’être accompagné par un professionnel de santé. 
  • Votre mode de vie ou encore votre état de santé doivent être pris en compte.
  • Avoir la contraception la moins contraignante possible pour soi, c’est limiter le risque de grossesse imprévue.

C’est quoi un contraceptif ?

Le contraceptif est un objet ou une substance dont le but est d'empêcher une grossesse. La contraception regroupe tous les moyens temporaires et réversibles pour éviter une grossesse. Différents types de contraceptifs existent:

  • Ceux qui bloquent l'ovulation comme la pilule, l'anneau vaginal ou le patch contraceptif
  • Ceux qui empêchent la rencontre des spermatozoïdes avec l'ovule, comme le préservatif, le diaphragme ou les spermicides
  • Ceux qui empêchent la nidation de l'œuf, comme le stérilet.

Choisir sa contraception

Est-ce efficace face aux IST ?

Le choix de la contraception ne peut pas être séparé de la prévention des infections sexuellement transmissibles (IST), y compris le VIH. Seul le préservatif masculin ou féminin protège des infections sexuellement transmissibles (IST). Aucun autre moyen de contraception ne protège des IST. Le préservatif peut être utilisé, si nécessaire, en association avec d’autres méthodes contraceptives.

En savoir plus : Guide des premières règles

En savoir plus : La vérité sur le sexe pendant ses règles

Se poser les bonnes questions

Choisir une méthode de contraception adaptée à son mode de vie, ses envies et sa santé, est essentiel pour qu’elle soit efficace. Différentes méthodes de contraception existent. 

Les méthodes de contraception mécaniques

Les contraceptifs mécaniques sont d'utilisation très courante. Agissant sans action hormonale pour la plupart, ils constituent soit un barrage à la nidification soit un barrage entre les spermatozoïdes et l'utérus.

  • Le dispositif intra-utérin (DIU) ou stérilet au cuivre
  • Le diaphragme et la cape cervicale
  • Le préservatif masculin
  • Le préservatif féminin

Les méthodes de contraception hormonales

Un contraceptif hormonal est une contraception à base d'hormones de synthèse. Ils agissent en bloquant l'ovulation et en maintenant la glaire cervicale imperméable afin d'empêcher le passage des spermatozoïdes dans le col de l'utérus.

  • Le DIU au lévonorgestrel
  • La pilule contraceptive
  • L’implant contraceptif
  • Le patch contraceptif
  • L’anneau vaginal

Le choix d'un contraceptif doit aussi être conditionné à votre situation amoureuse. Êtes-vous célibataire ou en couple ? Si vous êtes en couple, êtes-vous dans une relation stable avec votre partenaire ? Si vous êtes célibataire, avez-vous des rapports sexuels réguliers (avec plusieurs partenaires ?) ou au contraire peu fréquents ? Autant de questions qu'il est impératif de vous poser avant de choisir un mode de contraception.

La contraception dans un couple

La contraception d’urgence

La contraception d'urgence désigne les méthodes contraceptives qu'une femme peut utiliser pour prévenir la venue d'une grossesse non désirée après un rapport non ou mal protégé (échec ou usage défectueux d'une méthode contraceptive comme l'oubli de la pilule ou la déchirure d'un préservatif).

Elle se présente sous la forme d’un comprimé à prendre le plus tôt possible. Plus elle est prise rapidement, plus elle est efficace.

  • Elle doit être prise le plus tôt possible, dans les 24 heures suivant le rapport
  • Sans prescription médicale, cette contraception d’urgence est délivrée mais non remboursée
  • Avec une prescription, elle est remboursée
  • Pour les mineures, cette contraception d’urgence est délivrée gratuitement par les pharmaciens, sans prescription, et de façon anonyme. Elle peut également être délivrée, à titre anonyme et gratuit, dans les centres de planification ou d’éducation familiale (CPEF) et, dans certaines situations, par les infirmières scolaires.

Cette méthode de contraception protège uniquement pour rapport qui a eu lieu juste avant la prise du comprimé. Elle retarde l'ovulation, mais ne l'empêche pas. Tous les rapports sexuels après la prise du comprimé ne sont pas protégés.

Pilule du lendemain

Les méthodes de contraception définitive

La stérilisation à visée contraceptive concerne les femmes et les hommes qui souhaitent, de manière définitive, ne pas avoir d’enfant.

Pour les hommes : la stérilisation à visée contraceptive consiste en une vasectomie. Cette intervention pratiquée par un urologue se fait en 15 minutes sous anesthésie locale. Il faut cependant environ 3 mois pour que l'homme n'ait plus de spermatozoïdes actifs.

Pour les femmes : la « ligature des trompes » qui nécessite une hospitalisation de 24 à 48 heures et une anesthésie générale. Elle consiste à « boucher » les trompes de Fallope, les ovules ne peuvent plus migrer vers l’utérus et ne rencontrent pas les spermatozoïdes.

Des méthodes de contraception naturelles ?

Les méthodes contraceptives naturelles ont le vent en poupe. De plus en plus de femmes souhaitent reprendre le contrôle de leur corps et de leur sexualité en refusant une contraception hormonale. Mais attention, ces méthodes ont une efficacité toute relative !

  • La méthode OGINO se base sur le calcul des cycles pour s’abstenir durant les jours de fertilité. Cependant, cette méthode n’est pas conseillée, car la période de l’ovulation peut changer, même chez les femmes au cycle régulier.
  • D’autres femmes utilisent la mesure de la température comme méthode de contraception. Elles la prennent tous les jours à la même heure pour essayer de repérer la période d’ovulation et ne pas avoir de rapport durant ces jours-là. Cependant cette méthode manque de précision car d’autres facteurs peuvent faire monter la température corporelle. De plus, les spermatozoïdes peuvent survivre jusqu’à 5 jours dans le corps de la femme.

À noter que le retrait durant un rapport sexuel, qui consiste à stopper le rapport avant l’éjaculation, n’est pas non plus une méthode de contraception efficace, et nous vous la déconseillons.

Prendre conseil auprès d'un professionnel

Vous hésitez sur le mode de contraception idéal ? Un médecin généraliste, un gynécologue ou une sage-femme sont parfaitement qualifiés pour répondre à toutes vos questions. Ajoutons que votre médecin connaît généralement vos antécédents et votre mode de vie et sera donc parfaitement à même de vous orienter.

En savoir plus : Comment soulager les douleurs liées aux règles ?

Prendre conseil auprès d'un médecin pour bien choisir sa contraception