Les varices pelviennes, c’est quoi ?

Varices pelviennes : symptômes, causes et traitement

Souvent confondues avec l’endométriose, les varices pelviennes touchent en grande partie les femmes de 30 à 40 ans. Peu connu, ce trouble entraîne la stagnation du sang dans les varices ce qui entraîne le syndrome de congestion pelvienne et les douleurs. De nombreuses femmes en âge de procréer ont des varices pelviennes, mais toutes ne sont pas symptomatiques.

Les symptômes des varices pelviennes

Une lourdeur persistante depuis plusieurs mois, voire plusieurs années, non reconnue et invalidante est la cause des varices pelviennes. Régulièrement, les douleurs pelviennes sont plus intenses en fin de journée ou lors d’une position longue en position debout, et diminuent lorsqu’on se maintient en position allongée. 

Également affectée par le cycle menstruel et les hormones, les douleurs menstruelles s’intensifient lors des menstruations. Il n’est également pas rare que les règles douloureuses s’intensifient à la suite d’un rapport sexuel. Ces douleurs sont parfois amplifiées par le port de protections intra-vaginales, c’est pourquoi le port de culottes menstruelles ou de serviettes hygiéniques permet de diminuer la sensation de ces douleurs menstruelles.

Les culottes menstruelles pour soulager les douleurs liées aux règles

Les varices pelviennes entraînent parfois également des douleurs lombaires similaires à une lombalgie, des pertes vaginales, ballonnements et gonflements abdominaux. Ces troubles ouvrent la porte à de nombreux autres symptômes tels que les changements d’humeur, la dépression, l’anxiété et la frigidité.

Les varices pelviennes peuvent engendrer des douleurs pelviennes à long terme (chroniques), on parle alors de syndrome de congestion pelvienne. Positionnées autour des ovaires, les varices pelviennes peuvent également se développer dans la vessie, le rectum, la vulve, les jambes, etc.. ce qui peut provoquer des symptômes tels que : 

  • Troubles urinaires et infection récurrente des voies urinaires
  • Syndrome du côlon irritable
  • Varices vulvaires
  • Varices des jambes

Cependant beaucoup de femmes souffrent de reflux veineux pelvien et restent asymptomatiques, les symptômes se déclenchent parfois après une grossesse.

Douleurs liées aux règles pendant la grossesse

Quelles sont les causes des varices pelviennes ?

Les varices pelviennes sont dûes à une hyperpression sanguine au niveau des veines ovariennes ou utérines. Bien qu’associée aux règles douloureuses, cette pathologie reste difficile à expliquer, et il est essentiel de se renseigner auprès d’un professionnel de santé dès l’apparition des premiers symptômes.

Diagnostiquée à l’aide d’une IRM pelvienne, un examen indolore qui ne nécessite pas d’hospitalisation, une cartographie pelvienne pourra être créée ce qui permettra de prendre les décisions nécessaires.

Elles apparaissent en général dans deux situations : 

  • Lors d’une maladie variqueuse des membres inférieurs (varices dans les jambes, etc.)
  • Lors d’une hyperpression sanguine dans la région pelvienne (parfois lors d’une grossesse)

Les œstrogènes peuvent contribuer au développement de ces varices.

Quelles sont les causes des varices pelviennes ?

Varices pelviennes : comment les traiter ?

Il existe de nombreuses méthodes afin de d’atténuer cette pathologie veineuse, la première étant la prise d’anti-inflammatoire (non stéroïdiens) ou de phlébotoniques qui permettent de soulager les douleurs. Ce traitement est efficace jusqu’à un certain stade, et parfois il est nécessaire d’aller jusqu’à une intervention médicale. Cette intervention permettrait d’empêcher le sang de s’accumuler au sein des varices, et ainsi réduire fortement les douleurs pelviennes ressenties.

Deux types de d’interventions sont alors possibles : 

  • La sclérothérapie consiste à injecter un produit dans les veines variqueuses afin de les supprimer. Fréquemment utilisée pour les petites varices, cette méthode se réalise à l’aide d’une seringue et d’une aiguille fine, afin d’injecter à l’intérieur de la veine le produit visant à supprimer le circuit veineux défaillant qui constitue les varices.
  • L'embolisation est une opération des veines ovariennes ou pelviennes rapide (environ 30 minutes) et peu douloureuse. Effectuée sous anesthésie locale par votre radiologue, ce traitement consiste en l’oblitération des veines alimentant les varices. Un cathéter sera inséré dans la veine fémorale au niveau du pli de l’aine, et cheminera par la veine cave inférieure, la veine rénale, descendra dans la ou les veine(s) alimentant les varices et réalisera l’embolisation par mise en place de ressorts métalliques (coils), de colle biologique et/ou injection d’une mousse de produit sclérosant.

Traitement des varices pelviennes et des règles douloureuses

Soulager les règles douloureuses

Vous l’aurez compris, les varices pelviennes sont associées aux douleurs liées aux règles, et il est important d’être attentive à son corps et aux changements qui peuvent se produire afin de prévenir le plus tôt possible toute pathologie. En cas de doute il est nécessaire de se renseigner auprès d’un·e spécialiste de santé le plus rapidement possible. 

En savoir plus : Comment soulager les règles douloureuses ?

Plus tôt vous aurez connaissance d’une pathologie, plus tôt vous pourrez la soigner et plus faciles seront les soins. Il est important d’avoir une connaissance approfondie de son corps, et les menstruations ne sont pas un sujet à négliger. Rappelons-le, les règles durent en moyenne 2250 jours dans la vie d’une femme, c’est pourquoi il est important d’y porter une attention particulière.

Et bien que cela ne permette pas de soigner les pathologies, le port de protections hygiéniques telles que la culotte menstruelle ou la serviette hygiénique lavable permettront d’apporter douceur et confort à votre quotidien !

Culottes menstruelles LittlePeriod