Faire du sport pendant ses règles ?

Faire du sport pendant ses règles ? LittlePeriod

C'est un vaste sujet qui est rarement abordé. C'est clair : il y a autant de réponses à cette question qu'il y a de femmes sur Terre. Nous sommes toutes différentes donc nous vivons toutes nos menstruations différemment. Nous ne pourrons donc pas vous donner de réponse universelle à cette question.

 

Il n'est pas imaginable d’être contrainte d'arrêter de faire du sport 3 à 7 jours par mois sous prétexte que vous êtes une femme. La première chose à faire est donc de vous dire que vous pouvez et devez continuer à faire de l'exercice pendant vos règles si l’envie vous vient.

Quel sport privilégier ?

Suivant le ressenti durant cette période, il peut paraître plus ou moins difficile de faire du sport pendant cette période. S'il y a bien un critère à retenir, c'est : le bien-être. 

 

Il suffit d'écouter votre corps car nous ne sommes pas toutes égales en ce qui concerne les symptômes menstruels. Alors que certaines sont alités pendant des jours à cause des règles douloureuses, d'autres se sentent ballonnés. Il est recommandé d'ajuster les activités physiques en fonction de vos propres sensations. Donc, si vous pensez que vous le pouvez, vous pouvez courir, faire du yoga, jouer au football, ou même nager.

Faire du sport pendant ses règles ?

Y a-t-il des exercices à éviter pendant les menstruations ?

Mis à part les sports de combat rapproché à fort impact (encore une fois, selon son tempérament, évacuer la pression pendant les règles peut être une bonne idée) ou une activité physique très intense, vous pouvez ne vous fixer aucune limite.

 

Selon les experts, aucune perte de force musculaire n'est observée pendant les menstruations. Seules la douleur ou la fatigue peuvent nous faire sentir moins dynamique que d'autres fois. 

 

En planifiant votre programme d'exercices, vous pouvez également choisir le jour de la semaine qui convient le mieux à votre cycle pour faire vos entraînements en fonction de vos préférences, plutôt qu'au début, au milieu ou à la fin du cycle. Et si vous décidez de ne pas faire de sport de temps en temps, je ne culpabilise pas, profitez en plutôt pour faire une pause et faire quelque chose qui vous rend heureux !

Pratiquer une activité sportive pendant ses menstruations

Quelles protections hygiéniques utiliser ?

Le point principal est de vous sentir à l’aise avec votre protection intime. Le tampon est adapté à la pratique d’une activité physique, car une fois en place vous serez totalement libre d’effectuer toute sorte de mouvement bien que quelques douleurs peuvent parfois être ressenties. Vous pouvez également opter pour les serviettes hygiéniques. Il est malgré tout conseillé de porter des serviettes hypoallergéniques avec ailettes sur les côtés afin d'éviter les éventuelles fuites. 

 

Si vous préférez les protections externes, la culotte de règle LittlePeriod sera l’option idéale pour vous protéger efficacement pendant vos activités sportives.

Culotte de règle Vénus 

 

Confortables et discrètes, elles ont l’avantage de ressembler aux culottes du quotidien, ce qui les rend presque indétectables. L’unique différence avec les sous-vêtements traditionnels est qu’elles sont conçues en plusieurs couches de tissus super-absorbants afin d’assurer une protection intime pendant près de 12 heures consécutives ! 

 

Certaines femmes avec des flux plus abondants préfèrent se tourner vers les shortys menstruels, qui offrent une couvrance et une capacité d’absorption légèrement supérieure aux culottes de règles.

 

Avantages de la culotte de règle 

 

Nous nous entendons toutes sur le fait que lorsque nous sommes en période de règle, nous ne souhaitons pas que cela se sache, et avoir une protection hygiénique qui se remarque sous son legging où son short est un réel problème. C’est pourquoi la lingerie menstruelle est un véritable atout pendant les menstruations !

Chez LittlePeriod on aime penser à toutes les situations. C’est pourquoi nous vous proposons depuis peu ce maillot de bain menstruel qui peut être porté sous l’eau sans aucune autre protection, ou en complément d’une autre protection afin d’éviter les fuites et les tâches (sans oublier la course jusqu’aux toilettes en sortant de l’eau !).